Varietà

Varietà

2000

Variéta création à la Maison des Arts de Créteil

2001

Variéta - tournée en France
Variéta au Théâtre de l’Athénée - Louis Jouvet

 

 

Comédiens

  • Ecriture et Mise en Scène : Corinne et Gilles Benizio 
  • Comédiens : Corinne Benizio - Gilles Benizio - Sylvain Jailloux - Sandie Masson - Maryse Poulhe - Stéphane Sansévérino
  • Création musicale : Vadim Sher
  • Texte des chansons : Stéphane Sansévérino
  • Musiciens : Vadim Sher - G-P Crémonini - Arnaud Sacase
  • 3 techniciens  
  • Décorateur-création lumière : Jacques Rouveyrollis
  • Costumes : Eve Marie Arnault  
  • 1 chargée de production

 

 

 

 

Varietà : le Music-Hall de la vie

Le Varietà est une progression, une suite logique dans notre démarche artistique.

Le Varietà, sorte de music-hall à l’italienne réunit dans sa structure même toutes les facettes du spectacle divertissant tel que nous l’aimons : la composition musicale, les chansons, les tableaux dansés, la magie, les numéros de fantaisistes, les costumes fastueux et surprenants.

Mais ce qui nous a le plus enthousiasmés, c’est qu’au Varietà, on peut transformer la misère humaine en de tendres et irrésistibles scènes de comédie.Dans ce spectacle, chaque numéro, chanson, ballet, s'harmonisera avec la scène précédente ou à venir.

Ce qui différencie le Varietà du Music-hall c'est, qu'entre deux numéros, se jouent des scènes - des scènes de la vie - parfois sur un sujet grave mais toujours sur le ton de la comédie.

Bien sûr, notre intention n'est pas de reproduire une vérité historique du Varietà mais de s'inspirer de sa forme, son rythme, son principe et en adapter le fond et le discours à notre époque, nos préoccupations et nos goûts : problèmes de la pauvreté, du chômage, de l'inculture, de la relation de couple, de la vie professionnelle, de l'immigration ….

Mêler ainsi légèreté et gravité en créant un décalage entre le faste de la revue spectaculaire pailletée et des thèmes de société.

Nous cherchons à poser le divertissement comme un mode d'approche d'une réalité sociale complexe. Une comédie de mœurs et de société, avec sa détresse quotidienne et sa volonté de vivre inébranlable.

Cependant tout cela est transformé en rire. Ce qui empêche la vulgarité c'est que la véritable donnée profonde est l'élément du désespoir. D'où un comique intense doublé d'une émouvante sensibilité.

Inventer notre Varietà…


Un spectacle populaire...

 

Ce qui nous semble essentiel dans ce type de spectacle réputé "mineur" c'est d'abord sa structure ouverte qui n'a d'autre finalité que celle de répondre au plaisir du public.

Alors des personnages vont naître, qui vont s’aimer, se haïr, s’étrangler… Des scènes inspirées du travail d’improvisation seront écrites par Gilles et Corinne Benizio, ainsi que des chansons.

Tout cela trouvera son inspiration dans un désir profond d’aller à la rencontre du jeu des acteurs de la comédie italienne.

Aussi le premier travail consistera pour les comédiens à intégrer cette forme de jeu au travers d’improvisations inspirées des thèmes de films de la comédie italienne. Se nourrir de Gassman, Sordi, Mastroiani, Magnani, Toto, Loren, Manfredi…

Il convient d'apprécier à sa juste valeur le terme "improvisation".

Il s'agit d'un travail soigneusement préparé mais qui laisse aux acteurs une liberté de jeu très large. Peut-être même, pour un acteur habile dans ce registre, la plus grande liberté qui soit !

Plus que dans n'importe quel autre genre l'acteur est omniprésent.

C'est un théâtre d'acteur, une incomparable école où l'acteur-auteur décante ses talents d'improvisation qui aboutissent au texte .

Et c'est ce goût du travail toujours perfectible, cette possibilité d'inventer de nouvelles répliques encore plus drôles, ce comique que l'on peut sans cesse améliorer qui nous passionne.


Girls, trucages, décors et musiques...

 

Les musiques seront composées par Vadim Sher (pianiste russe du Cabaret Citrouille) et les lumières et trucages scéniques se réaliseront sous la direction de Jacques Rouveyrollis, dont le discours nous a séduit… :

 «Nous penserons la lumière et les décors comme si nous n’avions pas un franc. C’est là que nous serons les plus ingénieux, que ce sera magnifique !».

C’est à l’Olympia que nous nous sommes rencontrés. Rouveyrollis aime « les trucs scéniques, l’illusion et la magie des images ».

Avec lui nous imaginons pour Varietà des décors ingénieux, naïfs et drôles, faits de poulies, d’effets d’optique inattendus, de surprises visuelles. Déjà nous imaginons un personnage poursuivi qui grimpe aux rideaux (Toto l’a fait !), un acteur qui s’illumine « presque totalement », une chanteuse à la robe assortie aux rideaux et qui sortant de scène entraîne derrière elle ces mêmes rideaux dont on comprendra alors qu’ils sont la traîne même de sa robe, une illusion de foule sur scène produite par un jeu de miroirs, une tempête qui ne tiendra qu’au balancement d’une ampoule…

Et aussi de « jolies filles » (les girls) qui ne seront pas que jolies, mais avant tout vivantes, heureuses d’être sur scène, des acteurs irrésistibles, tous chantant, dansant, jouant la comédie. Et chacun à sa mesure.

 

Le secret de la réussite d’une telle aventure nécessite de rassembler l’enthousiasme et l’énergie de tous autour d’une création dont le ton est donné par Achille Tonic mais dans laquelle chacun amène sa sensibilité artistique et s’enrichit de celle de ses partenaires.


Images de Varietà
Varietà Varietà Varietà Varietà Varietà Varietà